Hombre

Rock latino québecois

Hombre, c'est la nouvelle aventure de Tomás Jensen, après avoir été le leader du groupe de rock festif militant les Faux Monnayeurs et un passage chanson en solo avec l'album « Quelqu'un d'autre ». Cette fois-ci c'est du rock latino, les cousins québécois de la Mano Negra en quelque sorte... Le premier album de Hombre, « Hay que subir », est sorti en mai 2010 et a reçu un très bon accueil au Québec, il vient d'ailleurs de recevoir le titre d'album World de l'année au GAMIQ 2010...

Fils de réfugiés politiques, souffrant des injustices et aveuglements quotidiens de ce monde, préoccupé par la mondialisation et ses effets, par l’agglomération des richesses et les souffrances qui en découlent, Tomás Jensen a certes des milliers de choses à revendiquer. Se gardant bien de rugir son mécontentement, celui qui a vu le jour en Argentine et qui s’est fait porte-parole de Greenpeace au Québec a préféré mettre du soleil dans ses paroles. D’abord sur les airs de ses Faux-monnayeurs, rythmes brésiliens, accents arabes, mélodies tziganes, couleurs reggae et folklore métèque, il chante son indignation avec un radieux sourire. Un, deux, trois albums « manifestifs » sous le bras, Jensen joint l’action à la chanson, le langage à l’engagement. Après plusieurs expérimentations en solo et au sein du groupe Boca, Jensen nous reviens en force avec Hombre, mariant les rythmes latins, le drum and base et le rock pour créer une musique festive pour porter ses textes toujours aussi revendicateurs.

Hombre est un groupe de musique latino-rock, mélangeant des sonorités électroniques et des influences diverses allant du drum & bass au reggae-punk. La musique de Hombre est une véritable dose de vitamines et n’est pas vraiment faite pour rester assis. Les textes, sentis et rythmés, sont chantés en espagnol, portugais et même en français pour une reprise « disco-punk » de « Sang d’encre » de Jean Leloup.

Prochainement en tournée dans toute la France avec Kidibuzz, contact booking : hombre [at] kidibuzz.fr